bloc_headerAcheter en Corse

Lors de vos vacances en Corse, et surtout lorque vous ne venez pas de France, il faut savoir faire attention et s'adapter à la législation Insulaire.

Les prix

En Corse comme en France, les prix des biens et des services sont libres. Ils sont indiqués toutes taxes comprises. L’affichage des prix est obligatoire. Comparez, car aucun recours n’est possible si vous trouvez moins cher ailleurs.

Arrhes et acompte

Un acompte entraîne un engagement ferme, c’est-à-dire l’obligation d’acheter ou de louer. Les arrhes: vous pouvez vous désengager en perdant la somme versée. Mais, si le commerçant se dédit, il doit vous verser le double des arrhes.

L’achat

acheter corse

L’achat est normalement définitif : sauf exception, il n’est pas possible de changer d’avis.

La devise : la monnaie en circulation est l’euro (€).

Au moment de payer

Vous pouvez payer en espèces jusqu’à 3000 €. Un commerçant est en droit de refuser les chèques ou ne les accepter qu’au-dessus d’un certain plafond, mais il doit en informer clairement la clientèle.
Le commerçant Corse peut exiger la présentation d’une ou deux pièces d’identité pour tout règlement par chèque ou carte bancaire. Dès lors qu’il affiche le logo CB, il ne peut refuser le paiement par carte, par contre il peut fixer un montant minimum de règlement. Pour plus de sûreté, renseignez-vous toujours avant d’acheter ou de consommer sur les moyens de paiements acceptés par le commerçant.

Ces informations sont issue du miniguide édité par le CTRC de Corse (Centre Technique Régional de la Consommation). Vous pouvez téléchargé le miniguide directement à cette adresse :

http://www.bienvenue-en-corse.fr/doc/CTRC.pdf

Corse vacancesDes conseils, des idées ? Partagez votre expérience sur notre forum en cliquant ici...