bloc_headerSe loger en Corse

Quel que soit le type d’hébergement choisi pour vos vacances en Corse, avant toute réservation, renseignez- vous précisément et par écrit sur le prix, le lieu, les conditions générales et les possibilités d’annulation. Faites attention à la somme versée à l’avance. S’agit-il d’arrhes ou d’acomptes ? Attention, une agence immobilière ne peut demander à la réservation plus de 25 % du prix de la location et pas plus de six mois à l’avance.

Pour trouver une location pour vos vacances en Corse, nous vous conseillons de visiter ce site: http://www.location-vacances-en-corse.fr

La location saisonnière

Avant de signer, demandez au loueur de vous adresser un contrat de location et le descriptif précis des lieux. Ces documents sont obligatoires.

À l’arrivée

Même si la location correspond à la description qui vous en a été faite, établissez un état des lieux en présence du loueur, dressez une liste précise des objets et le relevé des compteurs. Si le logement ne correspond pas au descriptif, à titre de précaution, réunissez des preuves : photos, témoignage… Tentez un arrangement amiable (exemple: diminution du prix). Si aucune solution n’est possible, faites faire un constat d’huissier, demandez le remboursement et contactez une association de consommateurs ou la DDCCRF.

En fin de séjour

Établissez avec le propriétaire un nouvel état des lieux précis afin d’éviter tout litige, notamment si vous avez versé un dépôt de garantie.

Gîtes d’étape

Si vous faites des randonnées en montagne, sachez qu’il existe des gîtes d’étape. Une liste complète des hébergements est disponible au parc naturel régional de la Corse.

Hôtels

  • Les prix doivent être affichés à la fois à l’extérieur de l’hôtel, à la réception et dans la chambre.
  • Toute discrimination sur l’âge, le sexe, le handicap, la race ou les enfants est interdite. Par contre, l’hôtelier peut refuser les animaux.
  • Attention, le prix des communications téléphoniques est librement fixé par l’établissement. Les tarifs doivent être affichés à proximité immédiate du téléphone.
  • Au moment de payer, la note est obligatoire.

En cas de vol : l’hôtelier est présumé responsable des objets qui sont volés dans l’hôtel ou dans le parking de l’hôtel (les écriteaux excluant la responsabilité de l’hôtelier sont sans valeur), mais attention cette responsabilité est limitée et ne couvre pas votre imprudence. Un conseil : déposez les objets de valeur dans le coffre de l’hôtel.

Camping

Utilisez les structures existantes

De nombreux campings sont à votre disposition en bord de mer comme à l’intérieur pour vos vacances en Corse. Les prix et le règlement intérieur doivent être affichés à l’entrée et à la réception. Respectez les règles de vie en communauté: heures de fermeture, consignes liées à la sécurité, au feu… Le camping et le stationnement des camping- cars sont strictement réglementés.

Ainsi il est absolument interdit de camper :

  • Sur les rivages de la mer ;
  • Dans un site classé, inscrit (voir carte en 4e de couverture) ou protégé (exemple : forêt) ;
  • A moins de 200 mètres des points d’eau captée pour la consommation ;
  • Près des voies publiques et des monuments historiques.

En outre, des arrêtés préfectoraux ou municipaux peuvent interdire le camping sauvage. Renseignez-vous auprès des syndicats d’initiative ou des municipalités. Enfin, tout camping sur terrain privé exige l’accord du propriétaire.

Ces informations sont issue du miniguide édité par le CTRC de Corse (Centre Technique Régional de la Consommation). Vous pouvez téléchargé le miniguide directement à cette adresse :

http://www.bienvenue-en-corse.fr/doc/CTRC.pdf

Corse vacancesDes conseils, des idées ? Partagez votre expérience sur notre forum en cliquant ici...